Հայերեն
English
Azəricə
Deutsch
Русский Français


OÙ SOMMES

facebook twitter youtube



PARTNERS

The Armenian Genocide Museum

Open Armenia


OLD VERSION xocali.net



Mendel Korsounski: Le sang dans une vaisseauх intitulée "la politique"

Мендель Корсунский

Chers membres honorables du Parlement d'Israel, combien avez-vous été payés pour votre silence ?

Rappelez vous, le pétrole un jour aura une fin alors que la vérité est éternelle.

L'association « AzIs» (association de coopération internationale entre l'Azerbaïdjan et Israël) qui est en Israël l'avant poste de l'Azerbaïdjan, organise chaque année un manifeste durant lequel il transforme la tragédie de son propre peuple en un jeu politique. Il s'agit de la tragédie de Khojalu qui a eu lieu en 1992 du 25 au 26 février, durant la guerre d'Artsakh.

Un an avant, j'ai pu écrire un article sur ce drame.

Afin de pouvoir parler sur ce  thème  combien douloureux pour le peuple azéri, comme pour le peuple arménien, j'ai étudié de nombreux documents publiés par des pays neutres comme par les deux pays principaux concernés.

Je peux citer par exemple le film "Khojalu:between hunger and fire" d'un documentaliste britannique. Il y est présenté les preuves et les raisons selon lesquelles les arméniens ne peuvent avoir la responsabilité de ce qui s'est passé à Khojalu.

Le correspondant russe Vadim Belikh qui lors du conflit se trouvait du côté arménien, précise qu'un mois avant de commencer l'opération, les arméniens avaient prévenus des risques que couraient les habitants de Khojalu. Cependant, les autorités azérie ne firent rien afin de déplacer la population civile de la ville située en pleine zone de guerre.

Quelques jours avant d'attaquer la ville, les arméniens ont par radio prévenus de leurs actions futures et ont demandé à la population civile de sortir. Les autorités azéris ont de force gardés ces civils dans leurs ville car ceux-ci étaient des turcs ayant fait preuve d'une neutralité eu égard au conflit qui se déroulait, ce qui déplaisait les autorités.
Finalement, ces mêmes turcs ont trouvé refuge du côté arménien.

L'association  «AzIs»  n'en a d'ailleurs rien dit : ni négation, ni publication des faits.

Il est déjà connu et certain que la propagande azérie fonctionne grâce à leur pétrole et leurs traités militaires. La vérité est laissée en arrière plan, puisque c'est là que se trouvent aussi ceux pour qui les valeurs morales priment sur tout.

Les circonstances citées plus haut ont permis aux autorités azéris d'inviter des membres de la Knesset a une soirée dédiée à l'arnaque et à la duperie.

Cela nous oblige, nous citoyens d'Israël, a chercher les valeurs morales de notre gouvernement, qui depuis des années durant nie le génocide des arméniens mais accepte sans scrupules les invitations faites par l'Azerbaïdjan pour participer à des événements où on accuse avec de faux arguments les arméniens durant le conflit du Haut-Kharabagh.

Chers peuple de l'Azerbaïdjan, j'ai déjà à plusieurs reprises appelé à ne pas se soumettre à la propagande officielle de votre gouvernement, dont le but est de remplir vos cœurs de haines envers vos voisins. De manière historique, il a été prouvé à plusieurs reprises que les autorités et le peuple qui ont une haine envers les autres finissent par se faire du mal eux mêmes et se brisent en mille morceaux.

Je voudrais d'ailleurs poser une question aux représentants de notre pays dont le salaire vient de notre poche :"Chers membres du parlement israélien, combien vous a t-on payé pour votre silence ? Rappelez vous, le pétrole se terminera un jour, mais la vérité est éternelle !!!"

Mendel Korsunski
Attaché de presse de centre culturel et éducatif "Arche de Noé", Israël.

 

COMMENTS

 Загрузка...
Le site Xocali est créé par l'Initiative de la Prévention de Xénophobie,
en collaboration avec les utilisateurs du forum OpenArmenia.com.
Rambler's Top100 Goon Каталог сайтов
2010-2015 © Copyright     E-mail: info@xocali.net